Gérer le stress dans une équipe projet

stress

Véritable ennemi du travail, le stress provient d’un ou plusieurs déséquilibres, entre contraintes et ressources, et peut avoir des conséquences dramatiques sur l’individu, le projet ou même l’entreprise dans son intégralité. Néanmoins, des solutions existent pour en diminuer l’impact négatif.

Organiser / planifier

Si la répartition des tâches au sein de l’équipe projet permet un travail efficace, elle contribue aussi à la bonne gestion du stress. L’organisation du travail installe un climat serein et facilite la maîtrise de la charge de travail. Cette notion de maîtrise joue un grand rôle dans la survenue et la gestion du stress : une difficulté contre laquelle l’équipe se sent désarçonnée, crée un stress.

Un stress positif ?

La bonne gestion du stress permet de rebondir face aux difficultés, parfois avec une énergie positive que seul le stress peut instaurer. En revanche, si le stress se chronicise ou s’il est mal géré, les conséquences sur la qualité du travail et la cohésion de l’équipe projet sont négatives.

La gestion du stress fait partie des compétences d’un manager. Elle contribue à la réussite d’une équipe projet malgré les enjeux et contraintes. Il est indispensable que le manager maîtrise son propre stress pour être capable d’instaurer un climat serein et de détecter ses signes avant coureur.

Ne pas se disperser

De nouvelles exigences, une erreur commise ou tout autre facteur de stress ont tendance à déconcentrer, de façons différentes selon les individus. Un stress prolongé peut avoir des conséquences sur la santé, et bien sûr des conséquences psychologiques, qui rendront certains distraits, d’autres agressifs…

En diminuant le stress de son équipe projet, le manager limite le nombre et la gravité des erreurs éventuelles. Cependant, le stress n’est jamais bien loin :

les membres de l’équipe projet le gèrent mieux lorsqu’ils ont connaissance d’une conduite à tenir face à lui.

Cela concerne les situations de stress prévisibles, pour lesquelles des stratégies sont mises au point en amont.

Anticiper les problèmes

Pour faire face au stress, le manager indique à l’équipe projet comment réagir : conduites à tenir, protocoles… Ce type de support permet aux professionnels de canaliser leur attention sur des faits, plutôt que de se laisser envahir par le stress.

Face au stress, une équipe soudée

Le manager attribue à chacun un rôle bien défini, pour prendre le problème en charge efficacement et créer la cohésion. Une solidarité qui permet à tous, d’être solides et efficaces en cas de difficulté. Constamment dans l’air, le stress au travail n’est pas toujours prévisible : l’équipe projet apprend à le gérer, de façon individuelle et collective, à travers des formations notamment.

Prioriser

Lorsqu’une situation stressante s’impose à l’équipe projet, l’un des risques est de se détourner des priorités réelles. La cause du stress prend souvent le monopole sur l’activité, qui parfois devrait pourtant rester prioritaire. En hiérarchisant les rôles au sein de l’équipe projet, le manager aide à la gestion du stress et à la priorisation des actions.

Written by ADD+Gauthier

Auteur du blog ADD Management Durable, je suis acteur de la transformation du management de projet et vous propose de partager ici mes découvertes, réflexions... N'hésitez pas à partager les votre ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *